Forum automobile

BIENVENUE DANS LE FORUM AUTOMOBILE DE OCCASION VOITURE

Bienvenue sur le Forum d’occasion-voitures.com. Une société indépendante, constituée en 2001, pour développer une approche commune en vue d’une amélioration continue durable de l’industrie automobile en France. Une organisation dirigée par l’industrie, soutenue par ses membres, des amateurs d’automobiles, des concessionnaires automobiles, des constructeurs et le gouvernement français. Le conseil d’administration est composé de cadres supérieurs de l’industrie et edouard Williams en est le directeur général.

Le rôle du Forum d’occasions-voitures.com continue à s’approfondir et à s’élargir. Cela le place fermement au centre des activités automobiles en France, ce qui est conforme à son statut d’organisme du secteur automobile du pays, ainsi qu’à celui de l’industrie automobile française.

L’industrie automobile française se compose de constructeurs de véhicules de niche, d’automobiles, et de poids lourds, de centaines d’usines de niveau 1 et d’usines de fabrication de moteurs comme la française de mécanique, ainsi que de plus de 100 autres entreprises de la chaîne de services et d’approvisionnement, dont beaucoup sont des petites et moyennes entreprises. Au total, quelques millions de personnes en France sont directement ou indirectement employées dans ce secteur, d’autres emplois étant générés par l’effet multiplicateur. L’industrie génère des ventes de milliards d’euros par an en moyenne et sa masse salariale combinée dépasse les 10.708 milliard d’euros par an. chiffres 2015

Le gouvernement français a clairement fait savoir qu’il souhaitait soutenir l’industrie manufacturière et qu’il voulait s’assurer que le rôle joué par l’automobile et ses membres produise un maximum d’avantages économiques.

Le gouvernement réunit les forums sectoriels de l’automobile, de l’aérospatiale et des technologies électroniques et logicielles, afin d’obtenir une plus grande synergie pour soutenir le gouvernement dans ses activités d’investissement étranger, de création d’emplois ainsi que de renforcement de la recherche et du développement, en promouvant, le cas échéant, les zones d’entreprises en France.